samedi 13 juillet 2013
  4 Replies
  8K Visits
  Subscribe
Je suis récent sur le site et vous fais part d’une petite réflexion que je me faisais (en espérant ne pas être passé à côté de certaines fonctions du site).   Le locataire paie chaque mois des provisions sur charges. Tous les trimestres, je reçois un appel de fonds du syndic. Bien entendu, différents locataires peuvent avoir occuper le logement pendant le trimestre appelé par le syndic (changement de locataire).   Lorsque j’ai voulu saisir l’appel de fonds reçu du syndic, je me suis alors posé la question : -       Saisir l’appel de fonds dans la catégorie « Hors location », mais dans ce cas l’appel de fonds n’est pas imputé sur le(s) locataire(s). Il n’est donc plus possible de suivre la rentabilité par contrat de location. Par ailleurs, il me semble plus pertinent d’affecter directement ces charges au locataire. -       Saisir l’appel de fonds sur le locataire, et le découper éventuellement en deux si deux locataires différents ont occupé le logement pour la période (trimestre) appelé par le syndic. Cependant, dans ce cas, il ne m’est plus possible de retrouver, en visualisation, le montant total de l’appel de fonds que j’ai réglé. Et je trouve cela gênant.   Ne serait-il pas possible : -       De saisir l’appel de fonds pour ce montant total en indiquant la période couverte par cet appel de fonds  -       Et que cet appel de fonds viennent automatiquement s’imputer, «  en gestion » aux différents locataires en place pendant la période couverte. Exemple : je reçois un appel de fonds pour la période du 1er janvier au 31 mars 2013. Le locataire A qui a quitté les lieux fin janvier est imputé d’1/3 de l’appel de fonds, le logement était libre en février, le 2ème tiers passe en hors location et le nouveau locataire entré le 1er mars est imputé du 3ème tiers.   Pour éviter le doublon (appel de fonds au global et appel de fonds découpé), il faudrait par exemple que seul l’appel de fonds découpé soit pris en compte dans le système mais que l’on puisse retrouver aisément le montant total de l’appel de fonds. Il serait également envisageable de laisser le choix quant à ce système en proposant une case à cocher pour opter ou non pour cette répartition de l’appel de fonds global.   Deuxième chose, la régularisation (apurement) des charges de copropriété. Dans le même esprit, ne serait-il pas possible de saisir le montant total de la régularisation reçue, d’indiquer la période couverte par la régularisation (souvent une année) et que le système impute directement cette régularisation en fonction des locataires en place aux dates indiquées (dates connues puisque renseignées dans le contrat) ?   J’espère que ces propos sont clairs et compréhensibles. Avez vous un avis sur ce sujet ? Comment gérer vous ces éléments de votre côté ?
il y a environ 9 ans
·
#1371
Bonjour,
Merci pour cette réflexion, celle-ci est juste et pertinente.
Dans la mise au point du logiciel, nous avons essayé de simplifier au maximum cette partie.

Mais comme vous le dites, ce n'est pas complet. Cependant, je pense que votre approche serait trop complexe pour de nombreux utilisateurs. En simplifiant et en respectant vos problématiques, je proposerais la solution suivante :
- Saisie des appels de fonds (charges) chaque trimestre (récurrence dans votre cas) associé à un bien et non une location. Le total de ces appels représenterait tout ce dont vous payez au syndic : à saisir manuellement chaque trimestre en ajoutant un paiement de type "Charges de copropriété" => nécessaire à la compatibilité du bien et déclarations fiscales
- Saisie des provisions sur charges pour une location : ce qui est fait automatiquement chaque mois
- Saisie de la partie attribuable au locataire du décompte de charge pour une location : ce qui est fait grâce à l'assistant de régularisation chaque année

Je pense que les appels de charges doivent bien être "hors location" car ils ne dépendent pas d'un contrat ni d'un locataire. De plus, dans le montant de l'appel de fonds, il y a toujours une partie qui ne peut pas être payée par le locataire.
Ce qui compte au final est la rentabilité du bien générale ou sur une période qui pourrait être identique à celle d'un contrat de location. Il n'est pas possible de mesurer la rentabilité d'un contrat de location car trop de critères hors location rentrent en compte : amortissement du bien, remboursement prêt, taxes, travaux,...

Par contre, ce qui semble manquer dans l'outil vous concernant est la répartition des charges sur plusieurs locataires lors de la régularisation. Ce qu'il vous faudrait, c'est un assistant de régularisation des charges plus évolué permettant de gérer plusieurs locataires.
Pouvez-vous préciser un point : dans votre cas, vous louez un même bien à plusieurs locataires qui louent sur des périodes différentes ?
il y a environ 9 ans
·
#1373
Je me permets de prendre un exemple pour expliciter la répartition des charges sur plusieurs locataires lors de la régularisation:

Je reçois de mon syndic une régularisation des charges de copropriété pour la période allant du 01/10/2011 au 30/09/2012

En termes de locataire :
- Un locataire occupait le logement depuis 3 ans et a quitté les lieux le 31/10/2011
- Un locataire rentre dans les lieux le 01/11/2011 et le quitte le 30/06/2012
- Un locataire entre dans les lieux le 01/07/2012

Ces trois locataires (cas qui arrivé assez régulièrement avec un bien loué à une population étudiante) sont donc à mon sens concernés par la régularisation des charges de copropriété.

A ce jour, je ne pense pas qu'il soit possible de gérer l'imputation de cette régularisation directement sur les 3 locataires avec Logeva.
Je pense que cela est cependant envisageable étant donné :
- Que la période couverte par la régularisation est renseignée dans le système (dans mon cas du 01/10/11 au 30/09/12)
- Que la période des contrats de location est renseignée également (il faudrait que le système considère que le contrat non fermé est impacté par la régularisation jusqu'à la fin de la période de la régularisation (dans l'exemple cité, du 01/07/2012 au 30/09/2012 pour le troisième locataire toujours dans les lieux). Pour cela, il faudrait également pouvoir imputer les régularisations sur les autres contrats clôturés.
il y a environ 9 ans
·
#1375
Bonjour,
Comme vous l'expliquez, Logeva ne fait pas ça et avec un développement de l'assistant de régularisation des charges on pourrait y arriver, étant donné que l'on a toute l'information.
Nous ajoutons cette suggestion d'évolution dans notre planning, sans toutefois vous garantir son intégration prochaine.
N'hésitez pas à nous faire d'autres retours, cela nous aide à avancer.
il y a environ 9 ans
·
#1376
Merci pour votre retour
  • Page :
  • 1
Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
Votre réponse
Captcha
Pour protéger le site contre les bots et scripts non autorisés, nous conseillons d'entrer les codes captcha ci-dessous avant de poster votre question.

Connexion